webleads-tracker

Les clés d’une expérience collaborateur réussie

Les clés d’une expérience collaborateur réussie

experiencecollaborateur

Aujourd’hui les entreprises ne perdent plus de vue le fait de fidéliser l’ensemble de leurs salariés. Créer du lien avec ses salariés leur promet une expérience collaborateur réussie. Plusieurs clés sont alors à respecter et à mettre en place à partir du recrutement et ce, dès les premiers jours du salarié dans l’entreprise.

La qualité de vie au travail fait partie intégrale des attentes des salariés, 73% y attachent beaucoup d’importance. En vérité, de nos jours, avoir un job ne suffit plus, avoir une situation non plus, ce que les salariés souhaitent ce sont de véritables possibilités d’évolutions au sein de leur entreprise, de pouvoir progresser, de développer de nouvelles compétences. Les équipes comptent sur leur entreprise pour les aider et pour les enrichir.

Tout commence par la phase de recrutement, phase d’intégration non négligeable puisque c’est dès ce moment là que le lien entre le salarié et l’entreprise se tisse. L’entreprise doit décrire de façon claire les tâches, les missions et les responsabilités proposées au futur salarié de manière à juger si cela sera en adéquation avec ses attentes et évidemment avec les attentes de l’entreprise.

Deuxième phase, inévitable, l’accueil réservé au nouveau salarié. Il arrive et n’y connaît pas grand chose, pas grand monde c’est pourquoi il est nécessaire de soigner son arrivée.  L’entreprise se doit d’avoir en amont pensée à tout : matériels, identifiants, ordinateurs, bureau, applications utilisées… Cette préparation rassurera le nouvel arrivant et montrera sa considération par l’entreprise. Ce processus peut également être accompagné d’un petit cadeau de bienvenue, d’une petite présentation à l’ensemble des collaborateurs, d’une pause café ou encore d’un déjeuner collaboratif.
Sans oublier de commencer sa formation en lui parlant de l’entreprise, de son implantation, des objectifs… De même, après ces premiers jours au sein de l’entreprise, l’organisation d’un retour de sa part peut être prometteur, qu’il soit bon ou mauvais l’entreprise pourra améliorer ses axes d’intégration primordiaux.

Enfin, troisième et dernière phase, savoir manager son nouveau salarié. L’organisation du planning, des équipes et des tâches à aboutir. Le manager pourra également parler des objectifs attendus (en tenant compte de son niveau et de ses compétences) par sa nouvelle recrue de manière à le challenger dès le départ. Un bon management passe par un accompagnement quotidien et des objectifs pré-définis, le manager doit pouvoir projeter son salarié dans des perspectives d’évolution et le rendre acteur de son quotidien en contribuant à sa propre réussite et à celle de l’entreprise.

Une entreprise soucieuse de son salarié fera de son salarié un salarié heureux et motivé, d’où toute l’importance de soigner ce lien et d’assurer un accompagnement constant. Créer du lien avec ses salariés promet à l’entreprise une expérience collaborateur réussie.

 Ce sont des valeurs adoptées par Orchestra et sachez-le, nous recrutons !