webleads-tracker

Gestion de projet : Astuces pour ne rien oublier

Gestion de projet : Astuces pour ne rien oublier

projet-plan

L’oubli est humain mais comment anticiper ces oublis ? Quelles sont les astuces pour ne rien oublier ? Gérer son projet de façon intelligente et structurée de manière à ne pas passer à côté de l’essentiel n’est pas donné à tout le monde, pourtant, c’est l’une des choses les plus importante en gestion de projet : La planification.

1. Structurer son projet

Les tâches, jalons, livrables, planning et chemin critique sont les grands concepts de la planification de projets. Avant toute chose, vous devez structurer votre projet en le découpant en plusieurs tâches. Chaque tâche doit être associée à un objectif précis qui se doit d’être mesurable, qui doit regrouper des ressources humaines, ressources matérielles et financières adaptées et prévisionnelles, une charge de travail élaborée en fonction des jours, des ressources et d’un planning (date de début et date de fin).
En effet, l’ordre des tâches est important en gestion de projet, il faut anticiper leurs priorisations si le moindre problème pointerait le bout de son nez. C’est pourquoi vous devez vous posez les bonnes questions telles que quelles tâches doivent être effectuées avant les autres ? Quelles tâches peuvent être effectuées parallèlement ou se croiser ? Etc…

2. Définir les jalons du projet

Les jalons permettent de fixer les tâches clés du projet, ils sont en général matérialisés par une réalisation concrète de type de production de livrables. Le livrable, lui, est un résultat, un document, un mesurable qui arrive à la fin d’une phase du projet. Les jalons fixent la fin d’une phase du projet dans le planning qui lui, consiste à lister l’ensemble des tâches du projet. En organisant un planning pour un projet, vous déterminerez si les objectifs définis seront atteints. La planification est un excellent outil pour communiquer sur l’avancement du projet et le suivre, elle vous servira de base de travail afin de déterminer l’affectation des ressources à chacune des tâches.

3. Le chemin critique

C’est l’une des séquence de tâches déterminant la durée totale du projet. Le chemin critique est continu du début à la fin de celui-ci. Chaque retard qui affecte une tâche du chemin critique a une répercussion sur la durée du projet mais également sur sa date de fin. Si une tâche du chemin critique n’est pas effectuée dans les temps, c’est le projet en entier qui est retardé. La tâche critique fait partie du chemin critique, toute modification sur la durée d’une des tâches critiques aura un impact significatif sur celle du projet.

Désormais, vous savez comment réussir votre planification pour mener à bien votre projet !